Tempête attendue demain : A quoi s’attendre ?

En bref : Une dépression, très creuse, est attendue sur le pays pour demain (lundi). Bien que cette dépression, baptisée ANA, soit confirmée, deux scénarios se dégagent. Nous vous les présentons :

Scénario 1 : Le minimum dépressionnaire passe sur la Vendée

  • A 8h du matin, les vents les plus forts sont attendus sur la partie Sud de la dépression. Ainsi, les vents les plus violents seraient attendus sur le littoral de Poitou Charente et de l’Aquitaine. Les rafales sur le littoral pourront atteindre facilement les 130 km/h. Dans les terres, nous pourrions avoir allègrement les 100 km/h, ponctuellement 110.
  • En début d’après-midi, les départements du Cher, de la Nièvre et de l’Allier seraient les départements les plus concernés. Les vents pourraient y atteindre les 100 km/h. Sur les deux tiers du pays, les rafales pourront franchir les 70 km/h.
  • En début de soirée, les vents les plus violents concerneront le Grand Est avec des rafales de l’ordre de 70 km/h.

Scénario 2 : Le minimum dépressionnaire passe sur le Morbihan

  • 3h : Le minimum atteint le Morbihan. Les vents sont modérés à forts sur la quasi totalité du littoral Atlantique avec des rafales qui pourront atteindre les 80 km/h, localement plus sur les secteurs exposés et les îles.
  • 8h : Très net renforcement du vent, parallèlement au creusement continu de la dépression. Le minimum se situerai sur l’Ille et Vilaine (donc très faible déplacement) avec du vent violent sur les Côtes d’Armor, le Morbihan et une partie sud de l’Ille et Vilaine avec des pointes à 110 km/h. Le vent faiblira sur la Nouvelle Aquitaine, mais, à contrario, se renforcera sur une bande s’étirant des Pays de la Loire à l’Alsace en passant par Centre Val de Loire, le nord de la Bourgogne
  • 13h : Le minimum continue de se déplacer, en se creusant, renforçant à nouveau les vents. Facteur aggravant à redouter. Le vent, temporairement de secteur nord, pourra engendrer une mer déchaînée avec de très grosses vagues, entre le littoral de l’Ille et Vilaine et le littoral de la Normandie. Le coefficient sera, heureusement faible (53-55). Dans le même temps, le vent sera violent dans l’intérieur des terres avec des pointes qui pourront atteindre les 110 km/h sur la région Centre Val de Loire.
  • 16h : Passage du minimum au dessus de l’Île de France. Les paramètres restent les mêmes. Le vent sera donc violent toujours sur Centre Val de Loire mais aussi sur le Nord de la Bourgogne et sur le littoral de la Haute Normandie et des Hauts de France.
  • 20h : ANA quitte le pays. Les vents les plus forts devraient être enregistrés sur le Grand-Est.

A l’heure actuelle, le scénario 2 est majoritaire.

Vous l’aurez compris, la prudence reste de mise ! Nous vous invitons dès à présent à prendre les précautions d’usage :

  • Limitez vos déplacements
  • Rangez vos effets personnels sensibles au vent
  • Evitez de vous rendre dans des lieux exposés au vent
  • Sur le littoral, ne vous rendez pas dans des secteurs traditionnellement exposés à des submersions liées aux vagues.